This dissertation has been submitted by a student. This is not an example of the work written by our professional dissertation writers.

Carpooling

INTRODUCTION GENERALE

Devant le développement du trafic automobile qui a engendré une pollution atmosphérique et un accroissement d’accidents de trajet; l’augmentation du prix du pétrole et la non évolution du transport public le covoiturage a pris tout son intérêt.

Le covoiturage consiste à partager son véhicule pour des trajets occasionnels ou réguliers. C'est une manière conviviale, économique et écologique de voyager, le conducteur s'arrangeant avec le passager concernant la rémunération.

En France, le covoiturage se développe depuis peu mais représentait encore moins de 1% en 2008 [] malgré l'augmentation du coût des transports et de la pollution automobile. Certaines difficultés juridiques freinent son développement. En 2009, la pratique du covoiturage connait un réel engouement en France. Les contraintes de pouvoir d'achat conjuguées à une réelle prise de conscience des limites écologiques de la voiture individuelle, concourent à une augmentation impressionnante de trafic sur les sites de covoiturage français.

Pour les mêmes raisons et vue les avantages qu’offrent le covoiture, nous trouvons intéressant de développer ce créneau en Tunisie à travers un site web regroupant les offres des conducteurs et les demandes des voyageurs.

Dans ce site un conducteur propose aux passagers de les transporter dans sa voiture pour un trajet (ou une portion de trajet) qu'il doit lui-même effectuer, et donc à la date et à l'heure qu'il a décidées. De même le voyageur peut insérer une annonce afin d’avoir la possibilité de jumelage du trajet.

Afin de réaliser ce travail, nous allons présenter dans un premier chapitre l’activité de la société AMA BUSSNESS et l’étude générale du projet. Dans un deuxième chapitre nous allons présenter les besoins fonctionnels et non fonctionnels. Le troisième chapitre présentera les diagrammes de classes, les diagrammes de classes participantes et les diagrammes de navigation qui servent comme des outils pour l’analyse et la conception. Enfin, nous achèverons notre travail par l’implantation et la réalisation tout en présentant une description du site élaboré.

Chapitre I. Etude préalable

Introduction

Depuis sa création, l’Internet a joué un rôle très important dans la propagation de l’information à travers le monde entier. Il a écrasé la notion de temps et de frontière.

Une bonne utilisation de l’internet facilite l’accès à l’information des internautes.

L’information peut toucher tous les domaines de la vie à savoir l’alimentation, la santé, les études et le service de transport... C’est dans ce cadre nous réalisé notre projet afin de faciliter l’accès a un type de transport bien particulier à savoir le covoiturage.

Dans un premier chapitre, nous allons présente le projet et l’entreprise concernée par cet projet, nous allons dans un deuxième temps analyser la situation de l’entreprise en question et son environnent à travers une présentation de leur caractéristiques. La troisième partie va être consacrée à une étude détaillée de notre projet en abordant ses objectifs et ses caractéristiques techniques.

Présentation générale

La présentation générale vise à donner une idée sur notre projet et l»entreprise pour qui on réalise ce projet.

Présentation du projet

Notre projet consiste à mettre en place un site web facilitant la tâche aux passagers voulant mettre en ligne leur trajet.

Le covoiturage désigne l’usage d’une seule voiture par plusieurs personnes qui effectuent ensemble un même trajet. Les caractéristiques de ce covoiturage sont ensuite définies par le motif de ce trajet (aller au travail, à l’école, faire ses achats, en vacance ...), sa fréquence (quotidiennement), sa durée (de quelques minutes à plusieurs heures) et sa distance (de quelques mètres à plusieurs centaines de kilomètres).

Dans ce but, la société AMA BUSINESS nous a confié la tâche de réaliser un site de covoiturage.

Présentation de la société

AMA BUSINESS est une agence spécialisée dans les prestations soft sur mesure pour l’entreprise. Créée en2008 à Tunis, elle s’intéresse à la création et au développement des sites Web, Conception et réalisation d’Intranet, d’Extranet et d’application hébergée. Elle est spécialisée aussi dans la Sécurité réseauxetsécurité messagerie, les compagnes de mailing et les compagnes publicitaires par SMS.

Durant ces deux années d’expérience, l’entreprise AMA BUSINESS s’est concentrée uniquement sur les activités en rapport avec l’internet. Elle a mis son expérience au service de ses clients pour leur offrir une prestation de haute qualité.

Un grand nombre et une variété des sites clients sont ouverts par l’entreprise: du simple site institutionnel au site marchand incluant la gestion de base de données, un panier de commande ou un paiement sécurisé. Ces derniers constituent la vitrine de son savoir-faire.

Ses Activités sont variées:

  • Création et développement des sites web
  • Référencement
  • Hébergement
  • Campagnes d’e-mailing
  • Campagne publicitaire
  • Sécurité réseauxetsécurité messagerie

De ce fait, l’entreprise AMA BUSINESS est en mesure de garantir les meilleurs de ses services et de répondre aux besoins de ses clients surtout qu’elle opère dans un environnement en perpétuel changement à cause des révolutions technologique et surtout très concurrentiel.

Analyse de la situation.

L’analyse de l’environnement de l’entreprise est particulièrement complexe à cause de ses multiples facettes qui influencent la vie, les décisions et les actions de l’entreprise.

En fait, l’environnent regroupe tous les facteurs économiques, politiques, juridiques, socioculturels, technologique et écologiques.

Dans ce rapport, on va analyser l’environnent générale (technologique et écologique, socioculturel..) ou baigne notre entreprise puis son environnement concurrentiel pour pouvoir par la suite faire une analyse SWOT qui constitue une analyse stratégique d’étude du marché.

Environnement général

La Tunisie est l'un des premiers pays arabes et africains ayant reconnu la valeur inestimable de commerce électronique qui offre de nouvelles opportunités pour se lancer de nouveau sur un marché dont les parts sont à redistribuer.

Une Commission Nationale pour le Commerce Electronique et l'EDI (CNCE) a été créé dès novembre 1997, une initiative qui a été suivie par d'autres qui ne manquent pas d’importance. Les projets pilotes, le cadre juridique, la baisse des tarifs, met en place un environnement général favorable aux entreprises opérantes dans ce secteur.

Environnement technologique:

Dans le cadre d'une rencontre de presse tenue le mercredi 14 janvier 2009, le ministre des Technologies de la communication tunisien, a présenté les principales statistiques relatives au secteur des TIC pour l'année 2008.

Sous le titre «Résultats encourageants et perspectives prometteuses», le bilan chiffré du secteur des TIC pour l'année 2008 traitant certains thèmes sur le développement de l’économie numérique, le déploiement du haut débit et l’amélioration de la qualité des services a montré que:

  • Le nombre d'abonnés aux réseaux téléphoniques mobiles est de 8,55 millions abonnés, soit une densité de 82,6 lignes pour 100 habitants
  • Le nombre d'abonnés ADSL est de 212.000 abonnés dont 46% bénéficiant d'un débit supérieur à 512 kb/s (400.000 abonnés prévu pour 2009)
  • Le nombre d'abonnés connectés à un débit supérieur à 1 Mb/s est égal à 35.000 abonnés.
  • 1.000 entreprises utilisant l'Internet haut débit son connectées au réseau Wimax.
  • 9.000 km de fibres optiques et câbles sous-marins assurent l'adhésion de la Tunisie dans les réseaux internationaux de télécommunication
  • La capacité de la bande passante internationale internet est de 11,1 Gb/s mais elle est vue en hausse en 2009 pour atteindre 12 GB/s et bientôt 15 GB/s en mois de mai selon Tunisie télécom.
  • 50.000 étudiants sont inscrits dans les filières TIC, au cours de l'année universitaire 2008/2009, soit 13% de la masse estudiantine.
Environnement Socioculturel:

Le programme de la Tunisie en matière de la culture numérique repose sur plusieurs initiatives portant sur l’introduction de l’informatique dans le tissu économique, social, culturel et éducatif et l’incitation à l’utilisation de l’internet. Les actions les plus significatives sont :

  • La connexion des bibliothèques publiques et des maisons de jeunes à l’Internet
  • Le lancement du concept publinet (lieu public d’accès à l’Internet : plus de 300 publinet actuellement)
  • Le bus Internet (Le bus du 7 Novembre qui pour but la vulgarisation de Internet des jeunes des régions rurales, accès aux TIC et aux outils de l'apprentissage et de la formation)
  • L’ordinateur familial (ordinateur à bas prix pour les familles modeste)
  • Des cycles spécialisés et des mastères dans des nouvelles disciplines comme le commerce électronique et autres.

Par ailleurs, dans le domaine du paiement électronique, l'expérience tunisienne a commencé dès 1998 par la mise en place d'une plate-forme expérimentale par l'Agence Tunisienne d'Internet (ATI) dans le cadre des projets pilotes lancés à cette époque. Cette plate-forme utilise comme monnaie de paiement l’e-dinar et les deux cartes internationales Visa et Mastercard. En 2001, la poste tunisienne a lancé sa propre plate-forme utilisant comme moyen de paiement le e-dinar, la carte poste-dinar et enfin la carte internationale Visa.

Le secteur bancaire à son tour a réagi en lançant le système de paiement électronique c’est-à-dire le serveur de paiement sécurisé (SPS) piloté par la Société Monétique de Tunisie (SMT) et utilisant les cartes bancaires nationales et les virements.

Environnement politico-légal:

Dans sa stratégie nationale de promotion et de développement du commerce électronique, la Tunisie a adopté une démarche favorisant le commerce électronique et plus précisément les échanges de service sur le web.

Au niveau politique, l’administration tunisienne a mis en place une commission ministérielle du commerce électronique, une commission nationale technique et une agence nationale de certification électronique pour supporter et promouvoir le développement de la commerce électronique.

Au niveau juridique, plusieurs lois concernant la commerce électronique ont été promulguées, on peut citer:

Loi n° 2000-83 du 9 août 2000, relative aux échanges et commerce électronique

Article 1

La présente loi fixe les règles générales régissant les échanges et la commerce électroniques.

Les échanges et le commerce électroniques sont régis par la législation et la réglementation en vigueur dans la mesure où il n'y est pas dérogé par la présente loi. Le régime des contrats écrits s'applique aux contrats électroniques quant à l'expression de la volonté, à leur effet légal, à leur validité et à leur exécution dans la mesure où il n'y est pas dérogé par la présente loi.

Article 2

  • Echanges électroniques : les échanges qui s’effectuent en utilisant des documents électroniques.
  • Commerce électronique : les opérations commerciales qui s’effectuent à travers les échanges électroniques.
  • Le certificat électronique : le document électronique sécurisé par la signature électronique de la personne qui l’a émis et qui atteste après constat la véracité du contenu.
  • Le fournisseur de services de certification électronique : toute personne physique ou morale qui émet, délivre, gère les certificats et fournit d’autres services associés à la signature électronique.
  • Le cryptage : l’utilisation de codes ou signaux non usuels qui permettent la conversion des informations à transmettre en des signaux incompréhensibles aux tiers ou l’utilisation de codes et de signaux indispensables à la lecture de l’information.
  • Dispositif de création de signature : un ensemble unique d’éléments de cryptage personnels ou un ensemble d’équipements configurés spécifiquement pour la création de la signature électronique.
  • Dispositif de vérification de signature : un ensemble d’éléments de cryptage publics ou un ensemble d’équipements permettant la vérification de la signature électronique.
  • Moyen de paiement électronique : le moyen qui permet à son titulaire d’effectuer les opérations de paiement direct à distance à travers les réseaux publics des télécommunications.
  • Produit : tout service ou produit naturel, agricole, artisanal ou industriel matériel ou immatériel.

Article 3

L’utilisation du cryptage dans les échanges et la commerce électroniques à travers les réseaux publics des télécommunications est régie par la réglementation en vigueur dans le domaine des services à valeur ajoutée des télécommunications.

Article 4

Chaque personne désirant apposer sa signature électronique sur un document peut créer cette signature par un dispositif fiable dont les caractéristiques techniques seront fixées par arrêté du ministre chargé des télécommunications.

  • Loi n° 2004-63 du 27 juillet 2004, portant sur la protection des données à caractère personnel

Article 1:

Toute personne a le droit à la protection des données à caractère personnel relatives à sa vie privée comme étant l'un des droits fondamentaux garantis par la constitution et ne peuvent être traitées que dans le cadre de la transparence, la loyauté et le respect de la dignité humaine et conformément aux dispositions de la présente loi.

Article 2:

La présente loi s'applique au traitement automatisé. Ainsi qu'au traitement non automatisé des données à caractère personnel mis en œuvre par des personnes physiques ou par des personnes morales.

Article 3

La présente loi ne s'applique pas au traitement des données à caractère personnel ayant des finalités ne dépassant pas l'usage personnel ou familial à condition de ne pas les transmettre aux tiers.

Article 4:

Au sens de la présente loi, on entend par données à caractère personnel toutes les informations quelle que soit leur origine ou leur forme et qui permettent directement ou indirectement d'identifier une personne physique ou la rendent identifiable, à l'exception des informations liées à la vie publique ou considérées comme telles par la loi.

Article 5:

Est réputée identifiable, la personne physique susceptible d'être identifiée, directement ou indirectement, à travers plusieurs données ou symboles qui concernent notamment son identité, ses caractéristiques physiques, physiologiques, génétiques, psychologiques, sociales, économiques ou culturelles.

  • Un ensemble de textes d’applications (décrets, arrêtés, ...).
Environnent spécifique: Analyse de la concurrence

Pour arriver à réaliser un site qui répond aux exigences et qui soit compétitif tout en respectant le standard d’Internet, il faut analyser la situation d’un concurrent pour étude ses caractéristiques et ses faiblesses, notre principale concurrent sur le web est le site twassalni. Twassalni est un site concurrent qui a été créé le 11 juin 2008. Son moteur de recherche en covoiturage est d'abord mis en ligne sous le nom de twassalni. Il est destiné uniquement aux covoiturer du Tunisiens.

Analyse graphique:

La page d’accueil du site (Figure1) est composée d’une bannière simple avec le logo du site, et une barre de menu et la partie informationnelle au centre de la page.

Les rubriques de site sont:

Accueil (logo): elle se distingue des autres pages du site par le fait qu'elle est censée représenter, à l'internaute visiteur, le site sur lequel il se trouve de manière claire et forte.

On remarque la présence d’un module de connexion pour les membres de site et un lien d’inscription pour ceux qui veulent s’inscrire.

  • Présentation: voir les offres, dans cette rubrique on trouve non seulement une explication détaillée concernant les trajets (utilité, les différents trajets, date, des différents lieux..), mais aussi la diffusion de trajet.
  • La charte : dance cette rubrique on trouve les règles de la charte du covoiturage pour les utilisateurs.
  • Consultez les offres: dans cette rubrique on trouve les offres correspondant à la demande
  • Code de route: on trouve dans cette rubrique des examens de route pour les utilisateurs qui ne connaissant pas la conduit.
  • Assurances: on trouve une rubrique pour Les conducteurs ou les propriétaires du véhicule qui doivent être souscrit obligatoire dans une assurance légale.
Conclusion

L’analyse de la concurrence direct consiste à analyser la situation concurrentiel à travers sont comportement actuel ainsi que ses forces et ses faiblesse.

Points forts:

  • Un bon positionnement puisqu’il est seul sur le marché.
  • Le site offre une inscription gratuite pour la mise en place d’un trajet en ligne.
  • Le site offre une rubrique de moteur de recherche.

Points Faibles:

  • Les différentes rubriques sont statiques elles sont développées en html c’est qui rend leur mise à jour difficile par l’administrateur.
  • Le site n’est pas actualisé.
  • Les pages du site sont trop chargés: trop d’informations tuent l’information.

Cette synthèse de la situation du concurrent nous ramène à établir la matrice qui concerne l’analyse swot.

Analyse swot

L’analyse SWOT (Strengths - Weaknesses - Opportunities - Threats) est un outil d'analyse stratégique. Il combinel’étude des forces et des faiblesses d'une entreprise, avec celles des opportunités et des menaces de son environnement.

Etude de projet

Notre projet consiste en mettre à place un site web facilitant la tâche aux entreprises voulant mettre en ligne leurs trajets, s'adressant à tout professionnel désireux de connaître rapidement et simplement leur l'opinion de accéder aux cette service.

Pour étudier le projet et le mieux cerner, nous allons mettre l’accent sur les objectifs à réaliser pour pouvoir identifier les cibles et les moyens techniques nécessaires pour atteindre ces objectifs visés.

Objectifs du projet

On peut diviser nos objectifs en deux:

Des objectifs touchant l’entreprise et des objectifs en rapport avec l’intérêt général.

Les objectifs visés par l’entreprisesont :

  • Améliorer les services de l’entreprise et par suite son image de marque.
  • Inclure l’entreprise dans le domaine du commerce électronique.
  • Entrée dans des nouveaux marchés des NTIC.
  • Avoir des nouveaux clients inscris dans le site.
  • Les objectifs d’ordre économique et écologique sont: D’autre part les objectifs qui concernent l’intérêt général :
  • Optimiser le transport en voiture en répartissant les frais: (essence, péage, parking...),
  • Réduire le taux de saturation des routes et de la pollution
  • Diminuer le nombre de voitures en circulation pour un même déplacement.
  • Mettre en relation les individus effectuant tout le trajet ou une partie qu'ils effectuaient jusque-là seuls.
  • Dans le cadre d'un covoiturage, les trajets peuvent être de tous types: domicile-travail, domicile-étude, longue distance.
  • A partir de ces objectifs, on peut conclure que notre cible est généralement composée par des étudiants, des élèves, des employés. Ce sont généralement des particuliers.
Adaptations techniques

Notre site présente des modules d’information, des tutoriels et des animations de formation accessibles à distance. L’interactivité avec covoiturer est essentiel pour réaliser un trajet.

Le site Web et ses services est à la disposition de tous les individus quels que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales.

Conclusion

Dans ce chapitre nous avons présenté le cadre général du projet et l’environnent dans le quelle baigne l’entreprise.

Nous avons ensuite fixé nos objectifs et par suite notre cible cherchant la minimisation des coûts de transport

Pour attirer cette cible au site, on doit respecter certaine technique pour mettre le premier pas dans la conception de notre application.

Chapitre II. Analyse et spécification des besoins

Spécification des besoins

Introduction

La spécification des besoins est une étape primordiale pour le développement d’un projet et qui est caractérisée par la production d’un document de spécification décrivant les principales fonctionnalités que doit offrir le système à développer.

Avant d’imposer une solution, il faut se tourner vers le demandeur, pour aboutir de manière structurée à la solution.

Spécification des besoins fonctionnel

Objectif

Le cahier des charges fonctionnel doit expliciter le besoin du client, à travers des fonctions de services et des fonctions de contraintes. Il présente le problème dans son ensemble, précisant le champ du domaine étudié (marché, études menées sur le même sujet ou sur un sujet proche, contexte du projet dans l'entreprise,...).

Identification et description des acteurs

Notre projet de fin d’étude intitulé «Conception d'un site de covoiturage» a pour butde :

  • faciliter la mise en relation des personnes utilisant leur voiture pour des trajets similaires ou proches.
  • Economiser le frais de transport.
  • Créer des événements (cirque, événement sportifs, ..) et les annonces.

Dans ce cas le site va contenir quatre intervenants:

  • Visiteur
  • Covoiturer
  • Les clients
L’administrateur

Visiteur: qui doit être en premier lieu un visiteur au site pour devenir ensuite un utilisateur, il n'a en revanche qu'un droit se résumant en une simple consultation sans être capable de se procurer d’un quelconque profit des services offerts. Il peut aussi s’inscrire dans le site et devenir ainsi un client.

Les clients: ce sont les passagers qui ont accès aux différents services. Le client qui visite le site web peut s’identifier et avoir ainsi des droits d’usage du site supplémentaires par rapport à un simple visiteur.

Covoiturer: c’est la personne qui conduit la voiture conducteur et pour laquelle est destinée l'utilisation de tout service inclut dans le site, il peut donc y tirer profit toute fois après identification.

Administrateur: cet acteur gère les offres et les demandes de covoiturage des utilisateurs, constitue l'élément de contrôle et de maintenance du site et il a une vue générale sur le système avec toutes ses fonctionnalités tel que la mise â jour.

Analyse des cas d’utilisations par acteur

Besoins fonctionnels de l’administrateur

S’authentifier:

L’administrateur fournit son login et mot de passe pour accéder à son espace.

Gérer trajet : Modifier/Supprimer/ajouter

  • Modifier un trajet: L’administrateur peut à tout moment modifier un trajet avant sa publication sur le site.
  • Supprimerun trajet : L’administrateur peut supprimer un trajet qui a était signalé par un covoiturer à cause de travaux sur un certain endroit.
  • Ajouter un trajet : L’administrateur peut ajouter un trajet si un client demande un trajet.

Gérer événement : Modifier/Supprimer/ajouter

  • Modifier un événement : L’administrateur peut à tout moment modifier un événement avant sa publication sur le site.
  • Supprimerun événement : L’administrateur peut supprimer un événement qui a été signalé par un covoiturer ou client.
  • Ajouter un événement : L’administrateur peut ajouter un événement.

Gérer profils utilisateurs:

  • Consulter: L’administrateur peut consulter le profil de n’importe quel utilisateur (clients ou Covoiturer) et le mettre à jour.
  • Ajouter: L’administrateur peut ajouter un utilisateur (client, covoiturer).
  • Modifier: L’administrateur peut modifier le profil de n’importe quel utilisateur (clients ou Covoiturer) et le mettre à jour.
  • Supprimer: L’administrateur peut supprimer le compte de n’importe quel utilisateur (client ou Covoiturer).
  • Avertir: L’administrateur peut avertir l’utilisateur lors d’une utilisation non conforme à la charte de site.

Gérer son boite mail interne:

L’administrateur peut consulter les messages reçus sur sa boite de mail interne du site.

Besoins fonctionnels du client

S’authentifier:

Le client doit fournir son login (mail)/mot de passe pour accéder à son espace.

Gérer son profil:

Le client peut à tout moment, en accédant à son compte, ajouter ou modifier ses informations personnelles et désactiver son compte.

Gérer événement:

Ajouter un événement : le client peut ajouter un événement.

Gérer trajet : demander l’ajout d’un trajet

Le client peut à tout moment demander l’ajout d’un trajet sur le site, afin d’identifier l’heure de départ et l’heure d’arrive et le point de rendez-vous.

Chercher covoiturage:

Le client peut à tout moment cherche un covoiturer qui et disponibilité sur un trajet.

Chercher trajet :

Le client peut à tout moment chercher un trajet.

Besoins fonctionnels détaillés du Covoiturer

  • Rechercher dans le site:
  • Un covoiturer peut entrer n’importe quel mot clé pour rechercher un trajet dans le site.
  • Gérer trajet : ajouter trajet

Le covoiturer peut à tout moment ajouter un trajet sur le site. Afin d’identifier l’heure de départ et l’heure d’arrive et le point de rendez-vous, il faut d’abord vérifier la disponibilité d’un trajet.

Gérer son profil:

Le covoiturer peut à tout moment, en accédant à son compte, ajouter ou modifier ses informations personnelles et désactiver son compte.

Gérer événement:

Ajouter un événement : le covoiturer peut ajouter un événement.

Besoins fonctionnels du visiteur

S’inscrire:

Tout visiteur voulant bénéficier de nos services (client ou Covoiturer) doit s’inscrire au site.

Consulter la fiche des trajets:

Un visiteur peut consulter les différents trajets publiés sur le site.

Rechercher dans le site:

Un visiteur peut saisir n’importe quel mot clé pour chercher un trajet dans le site.

Spécification des Besoins non fonctionnels

La solution choisie doit prendre en compte plusieurs contraintes que nous détaillons dans ce qui suit.

Contraintes esthétiques

Le design web ne se limite pas à un simple habillage graphique mais doit faciliter la navigation et simplifier l'utilisation.

Le site doit être homogène et cohérent avec le contexte. En effet, il doit refléter à la fois l’aspect artistique ainsi que l’aspect technique. Pour ce faire, les couleurs choisies doivent concrétiser le thème de covoiturage.

Contraintes ergonomiques

L’interface est le seul moyen de communication entre l'utilisateur final et le produit informatique qu'il utilise. Notre interface doit donc être conçue de façon à rendre concrets et évidents des traitements informatiques qui sont par essence abstraits donc elle doit satisfaire à deux grands critères:

  • Utilité : les fonctionnalités proposées par le système doivent être utiles : l'interface doit servir à faire quelque chose, et ce quelque chose doit être pertinent au regard des objectifs de l'utilisateur cible. L'application doit servir un besoin. Un système peut respecter tous les critères d’utilisabilité mais être inutile.
  • Utilisabilité: recouvre plusieurs critères : facilité d’utilisation (créer des icônes d’illustration avec un texte pour permettre l’accès direct aux rubriques correspondantes), facilité d’apprentissage (minimiser le nombre d’éléments afin d’éviter la surcharge visuelle et la capacité d’acquisition de l’utilisateur), utilisation efficiente, utilisation sans erreurs et satisfaction de l'utilisateur.
Contraintes techniques:

La clé de la réussite d'un projet informatique n'est pas seulement esthétique et ergonomique donc et afin d’optimiser notre application nous allons suivre quelques règles:

  • Le site doit faire bonne figure quelles que soient les configurations des visiteurs: Windows, OSX, Unix, Explorer, Mozilla, Safari....Donc il faut respecter les règles pour l’écriture des pages cela garantis une compatibilité avec tous les navigateurs et facilite le parcours des visiteurs.
  • Petits moyens ou grands écrans, le modèle de page doit s’afficher correctement dans toutes les conditions.
  • L’optimisation des images. En effet, le temps de chargement des pages est l’un des paramètres essentielles du succès du site, les images représentent souvent une part importante du volume des pages et leurs compression/optimisation est absolument indispensable.
Contraintes de sécurité:

L’accès aux informations n’est possible qu’après vérification des privilèges et des droits d’accès. Ainsi, tout utilisateur doit passer par une phase d’authentification pour pouvoir consulter les services offerts par le site.

Spécification semi-formelledes besoins

Définition du diagramme des cas d’utilisation

UML propose de représenter les cas d'utilisation sous une forme graphique nommée diagramme de cas d'utilisation appartenant au modèle des besoins. Les rôles sont définis pour chaque acteur. Une relation entre acteurs et cas représente une communication entre l'acteur et le cas .Des notes peuvent être porté sur le diagramme afin d'y ajouter des informations.

Acteur:

La première étape de modélisation consiste à définir le périmètre du système, à définir le contour de l’organisation et à le modéliser. Toute entité qui est en dehors de cette organisation et qui interagit avec elle est appelé acteur selon UML.

Un acteur est un type stéréotypé représentant une abstraction qui réside juste en dehors du système à modéliser.

Un acteur représente un rôle joué par une personne ou une chose qui interagit avec le système (la même personne physique peut donc être représentée par plusieurs acteurs en fonction des rôles qu’elle joue).

Pour identifier les acteurs, il faut donc se concentrer sur les rôles joués par les entités extérieures au périmètre.

Dans UML, il n’y a pas de notion d’acteur interne et externe. Par définition, un acteur est externe au périmètre de l’étude, qu’il appartienne ou pas à la société.

Enfin, un acteur n’est pas nécessairement une personne physique : il peut être un service, une société, un système informatique ...

Il existe 4 catégories d’acteurs :

  • les acteurs principaux : les personnes qui utilisent les fonctions principales du système
  • les acteurs secondaires : les personnes qui effectuent des tâches administratives ou de maintenance.
  • le matériel externe : les dispositifs matériels incontournables qui font partie du domaine de l’application et qui doivent être utilisés.
  • les autres systèmes : les systèmes avec les quels le système doit interagir.

Un diagramme de cas d'utilisation montre acteurs et cas d'utilisation ensemble avec leur relations.

La relation:

D’une part, il existe la relation qui relie entre acteur et cas d’utilisation et qui exprime l’interaction existante entre eux.

Et d’autre part, il existe 3 types de relations entre cas d’utilisation :

  • la relation de généralisation
  • la relation d’extension
  • la relation d’inclusion

La relation de généralisation: Dans une relation de généralisation entre 2 cas d’utilisation, le cas d’utilisation enfant est une spécialisation du cas d’utilisation parent.

NB : un acteur peut également participer à des relations de généralisation avec d’autres acteurs. Les acteurs « enfant » seront alors capables de communiquer avec les mêmes cas d’utilisation que les acteurs « parents ».

  • La relation d’inclusion: Elle indique que le cas d’utilisation source contient aussi le comportement décrit dans le cas d’utilisation destination. L’inclusion a un caractère obligatoire, la source spécifiant à quel endroit le cas d’utilisation cible doit être inclus. Cette relation permet ainsi de décomposer des comportements et de définir des comportements partageables entre plusieurs cas d’utilisation.
  • La relation d’extension: Elle indique que le cas d’utilisation source ajoute son comportement au cas d’utilisation destination. L’extension peut être soumise à condition. Le comportement ajouté est inséré au niveau d’un point d’extension défini dans le cas d’utilisation destination. Cette relation permet de modéliser les variantes de comportement d’un cas d’utilisation (selon les interactions des acteurs et l’environnement du système).

Chapitre III. Conception de l’application

Introduction

La modélisation est le pilier de toute activité qui conduit au développement et au déploiement d’une application de qualité. Les langages de modélisation orientés objet ont fait leur apparition quand les spécialistes méthode, confrontés à un nouveau genre de langage de programmation orientés objet, ont commencé à expérimenter de nouvelles approches d’analyse et de conception.

Dans ce chapitre, nous allons modéliser notre site web en respectant les règles et les contraintes fixées.

Après avoir défini les orientations générales de développement du site, et compte tenu des besoins exprimés et des règles de gestion à respecter, nous allons procédée aux choix de la Conception graphique.

Conception graphique

On appelle charte graphique tout document de travail qui contient l'ensemble des règles fondamentales d'utilisation des signes graphiques constituant l'identité graphique d'une organisation, d'un projet ou d'une entreprise.

En effet, une charte ergonomique peut inclure à la fois les gabarits de pages et les spécifications concernant les éléments particuliers de l'interface (textes, liens, boutons, icônes, formulaires...).

C'est la mission graphiste d’élaborer un certain nombre de règles donnant une unité et une cohérence aux activités du site web.

Intérêts

L’intérêt de réaliser une charte graphique est de:

  • garder l’identité graphique intacte quel que soit les réalisations graphiques, afin que l’organisation, le projet ou l’entreprise (qui sont une somme d’individualité) parle «d’une seule voix»
  • permettre au récepteur (par opposition à l’émetteur) d’identifier facilement cet émetteur et, par habitude si la cohérence est respecté, de se répéter visuellement dans les différentes réalisations graphiques.
  • rester dans l’univers graphique de l’entreprise, ou parfois de le créer.
Choix des couleurs

La convivialité du site passe par un bon choix des couleurs adéquates aux besoins et au thème du projet, on effet on peut symboliser les couleurs suivantes comme suit:

  • Bleu: cette couleur inspire La confiance et le pouvoir. En effet elle procure une sensation de tranquillité, de rigueur, d'acceptation, de patience, de coopération, de confort, de fidélité et de sécurité. Il est parmi les couleurs les plus calmes et est associé au ciel et à la mer, l'intelligence et la confiance. C’est pour cela on a représenté l’entreprise par cette couleur.
  • Le vert pomme: représente en termes de besoins essentiels : les besoins de voir, d’apprendre, de découvrir et d’explorer. Ces termes qui conviennent parfaitement aux clients du site.
  • Orange : "L’orange attire l’attention. On ne peut pas rester indifférent à cette couleur. Elle peut provoquer l’adhésion ou la répulsion".
  • Noir: c’est une couleur inspirant la puissance, l'élégance et le sérieux.
  • Blanc: c’est une couleur qui indique la perfection, la facilité et la pureté.

Conception détaillée de l’application

Langage de modélisation UML

Le langage UML (Unifier Modeling Langage) (créé en 1994) s'apparente à un langage dit de "modélisation unifié" ou comment modéliser et standardiser une problématique. Né de la fusion de plusieurs méthodes:

  • OMT : Object Modeling Technique (créé par Jim Rumbaugh).
  • BOOCH : Nom tiré de son inventeur (GradyBooch).
  • OOSE: Object Oriented Software Engineering.

UML est donc la fusion de ces trois méthodes, tout en restant simple (orienté vers les débutants) et homogène. Ce langage est devenu le standard en terme de modélisation objet. Le modèle fourni par UML est valable pour n'importe quel langage de programmation Note : En 1997, UML est devenu une norme OMG (Object Management Group). L'OMG est un organisme à but non lucratif, qui promouvoir les standards. L'OMG fut créé en 1989 à l'initiative de grandes sociétés telles que HP, Sun, Unisys ou encore Philips...

UML se définit comme un langage de modélisation graphique et textuel destiné à comprendre et décrire des besoins, spécifier et documenter des systèmes, esquisser des architectures logicielles, concevoir des solutions et communiquer des points de vue.

UML unifie à la fois les notations et les concepts orientés objet. Il ne s’agit pas d’une simple notation graphique, car les concepts transmis par un diagramme ont une sémantique précise et sont porteurs de sens au même titre que les mots d’un langage.

Différents diagrammes d’UML 2:

UML 2 s’articule autour de treize types de diagrammes, chacun d’eux étant dédié à la représentation des concepts particuliers d’un système logiciel. Ces types de diagrammes sont répartis en deux grands groupes : méthode de conception adéquate permettant de modéliser notre site et parmi ces diagrammes en peux citez:

  • Diagrammes d'activité : représentation du comportement d'une opération en termes d'actions.
  • Diagrammes de cas d'utilisation : représentation des fonctions du système du point de vue de l'utilisateur.
  • Diagrammes de séquence : représentation temporelle des objets et de leurs interactions.
  • Diagrammes de collaboration : représentation spatiale des objets, des liens et des interactions.
  • Diagramme de composants: Il montre des structures complexes, avec leurs interfaces fournies et requises.
  • Diagrammes de classes : représentation de la structure statique en termes de classes et de relations.
  • Diagrammes de déploiement : représentation du déploiement des composants sur les dispositifs matériels.
  • Diagrammes d'états transitions : représentation du comportement d'une classe en terme d'état.
  • Diagrammes d'objet : représentation des objets et de leurs relations, correspond à un diagramme de collaboration simplifié, sans représentation des envois de message.
Avantages d'UML
  • Le principal avantage d'UML c'est qu'il est devenu le standard en terme de modélisation objet, universellement reconnu celui-ci est polyvalent et performant.
  • Un langage sans ambigüités
  • Un moyen de définir la structure d'un programme
  • Une notation graphique simple, compréhensible même par des non informaticiens
  • Il est devenu le standard en termes de modélisation objet
  • offre plusieurs vues complémentaires qui permettent de décrire le cycle de vie d’une application.

Description de la vue dynamique

Au cours de cette phase, on va procéder a une analyse détaillée des principaux cas d’utilisation identifiés durant la phase précédente, ainsi que quelques cas d’administration juges nécessaires. Pour chaque cas d’utilisation, nous dressons le modèle d’analyse, le diagramme de collaboration et le diagramme de séquence.

Conception des cas d'utilisation de l'acteur " Utilisateur":

Conception du cas d’utilisation« Rechercher »:

  • Cas d’utilisation: Rechercher.
  • Acteur : covoiturer, client.
  • Pré condition: aucune.
  • Scénario principal:
  1. L’utilisateur choisit le lieu de destination, le lieu et la date.
  2. Le système vérifie la disponibilité de ce trajet.
  3. Le système affiche une liste de tous les trajets disponibles.
  4. L’utilisateur choisit un trajet parmi la liste affiché.
  5. Une page de détails de trajet choisi sera affichée.
  1. Le client saisit son login et son mot de passe.
  2. Le système vérifie les identifiants du client.
  3. Le système affiche la page suivante.

Diagramme de classes participantes

Introduction

Le diagramme de classes participantes est important puisqu’il effectue la jonction entre la maquette et les diagrammes de conception logicielle que sont les diagrammes d’interaction et le diagramme de classes de conception.

Le diagramme de classes participantes modélise trois types de classes d’analyse, les dialogues, les contrôles et les entités ainsi que leurs relations

Type des classes participantes

  • Les classes de dialogues: Les classes qui permettent les interactions entre l’IHM et les utilisateurs sont qualifiées de dialogues
  • Les classes de contrôles : Les classes qui modélisent la cinématique de l’application sont appelées contrôles .elles font la jonction entre les dialogues et les classes métier en permettant au différentes vues de l’application de manipuler des informations détenues par un ou plusieurs objets métier.
  • Les classes entités: Les classes métier, qui proviennent directement du modèle du domaine sont qualifiées d’entités.ces classes sont généralement persistantes.

Conclusion

Au cours de cette phase, nous avons pu comprendre le contexte de système, définir les besoins, identifier les diagrammes de séquences, de classe et de collaborations. Une fois que la conception est achevée nous allons passer dans le chapitre suivant à la description de la phase de d’implémentation et de réalisation.

Chapitre IV. Test et intégration

Introduction

Dans cette partie, nous présenterons l’environnement matériel du projet et les outils de développement utilisées. Par la suite, nous exposerons les différents modules objets du travail réalisé.

Diagramme de composants

Les diagrammes de composants permettent de décrire l'architecture physique et statique d'une application en termes de modules: fichiers sources, librairies, exécutables, etc.

Ils montrent la mise en œuvre physique des modèles de la vue logique avec l'environnement de développement.

Les dépendances entre composants permettent notamment d'identifier les contraintes de compilation et de mettre en évidence la réutilisation de composants.

Diagramme de déploiement

Les diagrammes de déploiement montrent la disposition physique des matériels qui composent le système et la répartition des composants sur ces matériels. Les ressources matérielles sont représentées sous forme de nœuds. Les nœuds sont connectés entre eux, à l’aide d'un support de communication. La nature des lignes de communication et leurs caractéristiques peuvent être précisées.

Environnement matériel et logiciel

Choix de l’architecture client/serveur

Le système repose sur une architecture 3-tiers :

  • Présentation : c’est le niveau client de l’application. Il repose sur un navigateur qui reçoit du code html et l’exécute sur la machine cliente.
  • Traitement : c’est la partie serveur applicatif qui prend en charge la réception et le traitement des demandes du client, interroge le serveur SGBD et génère du code HTML comme résultat à envoyer au client.
  • Données : c’est la partie serveur SGBD. Elle prend en charge la réponse aux requêtes du serveur applicatif en effectuant les taches demandées sur les données.

Ce type d’architecture a comme avantage:

  • Toutes les données sont centralisées sur un seul serveur, ce qui simplifie les contrôles de sécurité et la mise à jour des données et des logiciels.
  • Les technologies supportant l'architecture client/serveur sont plus matures que les autres.

Environnement matériel (plateforme technique):

L’équipement mis à notre disposition pour la réalisation du projet est le suivantun ordinateur portable de marque dell dont la configuration est la suivante:

  • Un processeur Intel Core 2 duo 1.8 GHz
  • 3 Go mémoire vive
  • 320 Go espace disque total
  • Carte réseau 10/100 Mbit/s
  • Système d’exploitation: Windows xp sp2

Environnement logiciel

Dans un site web, on peut intégrer du texte, des images, du son, de l’animation et des vidéos. D’où la nécessité d’utiliser les logiciels destinés au traitement de ces médias. Pour notre site, les possibilités étaient multiples. Notre choix a été fixé surces logiciels :

  • Photoshop 7
  • Dreamweaver cs3
  • Notepad++5.0
  • Power Amc11
  • Wamp server 2.0
Présentation du logiciel Photoshop 7.0:

Photoshop est un logiciel de retouche d’image, édité par adobe, il se démarque de ses concurrents par ces multiples fonctions. C’est pour cette raison, qu’on a choisit d 'utiliser Photoshop 7.0 dans la conception et la réalisation des interfaces du site. De plus ce logiciel sait quasiment tout faire et s’enrichit de fonction pour le web (optimisation des images grâce à son compagnon Image Ready).

Présentation du logiciel Dreamweaver CS3:

Macromédia Dreamweaver CS3 est un outil de création de sites web professionnels. Il permet également la présentation d’applications dynamiques pour Internet et intranet. Il permet aux développeurs de travailler dans un environnement unifié qui permettra de créer rapidement, de développer et de gérer des sites web et des puissantes applications dynamiques pour internet. Il offre des outils de mise en page visuelle ainsi que d’excellentes fonctions de travail dans le code.

Notepad++ 5.0

Notepad++ est un éditeur de source avec mise en relief de la syntaxe et mise en forme de cette dernière. Ce logiciel permet également de colorer les mots définis par l'utilisateur. De plus, Notepad++ possède une fonction multi-vue qui permet à l'utilisateur d'éditer différents documents à la fois et même d'éditer le même document en synchronisant 2 vues différentes. Il supporte entièrement le glisser-déposer: vous pouvez déposer le fichier pour l'ouvrir mais également glisser et visionner un document d'une vue à une autre. Enfin, ce logiciel fonctionne aussi vite que le bloc-notes fourni par MS Windows.

PowerAmc 11:

PowerAMC est un outil intégré de conception et de modélisation des Systèmes d'Entreprises. PowerAMC combine les techniques standards de modélisation Merise (traitements et données), UML, Data Warehouse et modélisation des processus métiers. Bien plus qu'une simple offre multi-techniques, PowerAMC permet de fédérer le travail de l'ensemble des intervenants dans un projet, en création, en maintenance ou en réingénierie des systèmes d'information.

A la pointe des nouvelles technologies, PowerAMC constitue ainsi un atout majeur pour gagner en souplesse dans la modélisation des applications.

Wamp Server 2.0:

WampServer est une plate-forme de développement Web sous Windows. Il vous permet de développer des applications Web dynamiques à l'aide du serveur Apache2, du langage de scripts PHP et d'une base de données MySQL. Il possède également PHPMyAdmin et SQLite Manager pour gérer plus facilement vos bases de données.

Solution développement

Les différents formats de données utilisés dans notre projet sont:

Fichier HTML

Le format HTML (Hypertext Markup Language soit langage de balisage d’hypertexte en français) contient le contenu et la structure de la page Web. C'est le fichier qui sera récupéré par le navigateur, puis lu. Après cette lecture, le navigateur charge les fichiers annexes comme les fichiers CSS, JS, les images, etc. Le format XHTML est basé sur l'XML.

HTML est un langage de description (et non pas un langage de programmation) qui va nous permettre de décrire l’aspect d’un document et d’y inclure des relations cohérentes entre ses informations grâce aux liens hypertextes.

Les avantages du langage HTML sont:

  • Peu coûteux, en effet un simple éditeur de texte suffit à «écrire ses premiers documents HTML.
  • Relativement facile aborder.
  • Il représente en outre, un bon moyen de dépasser les problèmes de compatibilités entre des systèmes et des formats informatiques différents.

La description d’un document HTML passe par l’utilisation de BALISE (ou «TAGS» en anglais). Une balise est limitée par les signes «<» et «>» entre lesquels figure le nom de la balise.

Par exemple, on utilise une balise de début et une balise de fin, qui définit les propriétés de l’intervalle.

Fichier CSS (cascading style sheets):

Le concept de feuilles de style est apparu en 1996 avec la publication par le W3C d'une nouvelle recommandation intitulée «Cascading StyleSheets» (feuilles de style en cascade), notée CSS.

Le principe des feuilles de style consiste à regrouper dans un même document des caractéristiques de mise en forme associées à des groupes d'éléments. Il suffit de définir par un nom un ensemble de définitions et de caractéristiques de mise en forme, et de l'appeler pour l'appliquer à un texte. Il est ainsi possible de créer un groupe de titres en police Arial, de couleur verte et en italique.

Les feuilles de style ont été mises au point afin de compenser les manques du langage HTML en ce qui concerne la mise en page et la présentation.

Avantages CSS:

  • Obtenir une présentation homogène sur tout un site en faisant appel sur toutes les pages à une même définition de style.
  • Permettre le changement de l'aspect d'un site complet entier par la seule modification de quelques lignes.
  • Une plus grande lisibilité du HTML, car les styles sont définis à part.
  • Chargements de page plus rapides, pour les mêmes raisons que précédemment.
  • Un positionnement plus rigoureux des éléments.
Fichier JS (Java Script):

Les fichiers JS contiennent du code Java Script qui est exécuté sur le navigateur du client. Le Java Script permet de modifier le contenu des fichiers HTML, de modifier les règles CSS (ce qui permet de créer des animations), mais aussi de récupérer des données via des requêtes AJAX.

  • L’un des avantages de Java Script est de permettre la mise au point des scripts en mode local,
  • Sans qu’il est besoin de se connecter à un serveur de l’Internet ou un serveur local.
  • L’URL à indiquer au navigateur est alors le chemin d’accès du script sur le disque local.
  • Le langage est dépourvu d’instruction d’entrée /sortie sur les fichiers.
  • Néanmoins, il permet de charger des images et des documents HTML, d’écrire et de relire des cookies.

On peut charger les scripts nécessaires plutôt qu’écrire ces derniers directement dans la section d’en-tête du document HTML, on peut placer un couple des balises à l’intérieur du corps d’un document Html (.... )

Fichier PHP

Ces fichiers contiennent du code PHP. PHP (acronyme récursif pour PHP : Hypertext Preprocessor), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour la génération de fichiers HTML dynamiques. Le serveur web utilise l'interpréteur PHP pour générer les pages HTML via PHP qu'il envoie ensuite au client.

Le langage PHP a été mis au point au début d'automne 1994 et officiellement mise en ligne en 1995 par Rasmus Lerdorf, il a subi plusieurs améliorations et est aujourd'hui à sa cinquième version (php5).

Ses principaux atouts sont:

  • Une grande communauté de développeurs partageant des centaines de milliers d'exemples de script PHP.
  • La gratuité et la disponibilité du code source (PHP est distribué sous licence GNU GPL).
  • La simplicité d'écriture de scripts.
  • La possibilité d'inclure le script PHP au sein d'une page HTML.
  • La simplicité d'interfaçage avec des bases de données (de nombreux SGBD sont supportés, mais le plus utilisé avec ce langage est MySQL, un SGBD gratuit disponible sur de nombreuses plateformes : Unix, Linux, Windows, MacOs X, Solaris, etc...).
  • L'intégration au sein de nombreux serveurs web (Apache, Microsoft IIS, etc.).

Solution Serveur:

Introduction

Un serveur web est un logiciel permettant à des clients d'accéder à des pages web, c'est-à-dire en réalité des fichiers au format HTML à partir d'un navigateur (aussi appelé browser) installé sur leur ordinateur distant.

Un serveur web est donc un «simple» logiciel capable d'interpréter les requêtes HTTP arrivant sur le port associé au protocole HTTP (par défaut le port 80), et de fournir une réponse avec ce même protocole.

Les principaux serveurs web sur le marché sont entre autres:

  • Apache
  • Microsoft IIS (Internet Information Server)
  • Microsoft PWS (Personal Web Server)
  • Xitami
Choix du serveur:

Notre choix c’est fait pour Apache.

Apache est apparu en avril1995. Au début, il s'agissait d'une collection de correctifs et d'additions au serveur NCSA HTTPd 1.3, qui était dans le domaine public en droit de la propriété intellectuelle français et le serveur HTTP alors le plus répandu. De cette origine, de nombreuses personnes affirment que le nom Apache vient de a patchy server, soit «un serveur rafistolé». Par la suite, Apache a été complètement réécrit, de sorte que, dans la version 2, il ne reste pas de trace de NCSA HTTPd.

Au début, Apache était la seule alternative sérieuse et libre au serveur HTTP de Netscape (iPlanet, maintenant Sun ONE). Depuis avril1996, selon l'étude permanente de bureau de recherche Netcraft, Apache est devenu le serveur HTTP le plus répandu sur Internet. En mai 1999, il faisait tourner 57% des serveurs Web, et si début 2004, il était à environ 69% de parts de marché, il ne détient plus que 50,61% du marché à la fin du mois de janvier 2008. En février2008, Apache représente 50,93% des parts de marché.

La version 2 d'Apache possède plusieurs avancées majeures par rapport à la version 1, entre autres le support de plusieurs plates-formes (Windows, Linux et UNIX, entre autres), une nouvelle API (Application Programming Interface) et le support IPv6.

La fondation Apache (Apache Software Foundation ou ASF) a été créée en 1999 à partir du groupe Apache (Apache Group) à l'origine du serveur en 1995. Depuis, de nombreux autres logiciels utiles au World Wide Web sont développés à côté du serveur HTTP.

Pourquoi Apache:

Apache a plusieurs avantages par rapport a ses concurrents:

  • Une bonne image de marque avec a 50,93% des parts de marché en 2008.
  • Il est associé à PHP.
  • Un serveur bien intégré (dans notre cas au logiciel wamp server).
  • Apache possède désormais de nombreuses fonctionnalités dont la possibilité de définir une configuration spécifique à chaque fichier ou répertoire partagé, ainsi que de définir des restrictions d'accès grâce aux fichiers htaccess.
  • Apache est plus léger que son concurrent IIS de microsoft qui souffre de bogues et de failles de sécurité.

Règles de passage et Base de données

Introduction

Une base de données (son abréviation est BD, en anglais DB, database) est une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible.

Une base de données permet de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Cela est d'autant plus utile que les données informatiques sont de plus en plus nombreuses.

Une base de données peut être locale, c'est-à-dire utilisable sur une machine par un utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que les informations sont stockées sur des machines distantes et accessibles par réseau.

L'avantage majeur de l'utilisation de bases de données est la possibilité de pouvoir être accédées par plusieurs utilisateurs simultanément.

La gestion des bases de données

Afin de pouvoir contrôler les données ainsi que les utilisateurs, le besoin d'un système de gestion s'est vite fait ressentir. La gestion de la base de données se fait grâce à un système appelé SGBD (système de gestion de bases de données) ou en anglais DBMS (Database management system). Le SGBD est un ensemble de services (applications logicielles) permettant de gérer les bases de données, c'est-à-dire:

  • permettre l'accès aux données de façon simple.
  • autoriser un accès aux informations à de multiples utilisateurs.
  • manipuler les données présentes dans la base de données (insertion, suppression, modification).

On peut citer comme exemple de SGBD:

  • Microsoft SQL server
  • Microsoft Access
  • Oracle

MySQL

Choix du SGBD

On a choisi MySQL pour la réalisation de notre projet:

MySQL est un système de gestion de base de données (SGDB). Il fait partie des logiciels de gestion de base de données les plus utilisés au monde, autant par le grand public (applications web principalement) que par des professionnels, en concurrence avec Oracle ou Microsoft SQL Server.

MySQL AB a été acheté le 16janvier2008 par Sun Microsystems pour un milliard de dollars US.

Avantages de MySQL:

  • Open Source, bien que les critères de licence soient de plus en plus difficiles à supporter.
  • Le couple PHP/MySQL est très utilisé par les sites web et proposé par la majorité des hébergeurs. Plus de la moitié des sites web fonctionnent sous Apache, qui est le plus souvent utilisé conjointement avec PHP et MySQL.
  • Facilité de déploiement et de prise en main.
  • Plusieurs moteurs de stockage adaptés aux différentes problématiques, configurable au niveau table.
  • Administration facile par rapport à Oracle
Règles passage du diagramme de classe a la base de données

Le passage d’un modèle objet (diagramme des classes) vers un modèle relationnel (SBGDR[1]) doit suivre certaines règles[7]:

  • Règle 1 : Une classe définit une structure de données à laquelle souscrivent des instances; elle correspond donc à une table du modèle relationnel.
  • Règle 2 : Chaque attribut donne lieu à une colonne.
  • Règle 3 : Chaque instance stocke ses données dans une ligne et son ID sert de clé primaire.
  • Règle 4 : Chaque association « un à plusieurs » est représentée par une clé étrangère dans la table fille.
  • Règle 5 : Chaque association « plusieurs à plusieurs » entre deux classes est représentée par une nouvelle table qui prend pour clé primaire la concaténation des clés primaires des deux classes.
  • Règle 6 : Chaque association « un à un » est représentée par l’intégration d’une clé étrangère dans la table la moins récente.
  • Règle 7 : Une classe association entre deux classes est représentée par une table qui prend pour clé primaire la concaténation des clés primaires des deux classes.
Implémentation des interfaces

Dans cette section, nous présentons les principales interfaces constituantes du site réalisé et assurant son fonctionnement.

Conclusion

Au cours de ce chapitre, nous avons évoqué tous les aspects qui sont en relation avec la réalisation de notre projet. Nous avons montré entre autre l’environnement matériel et logiciel ainsi que certains écrans témoignant les différentes facettes de l’application.

La réalisation de cette application nous a permis d’acquérir une expérience concernant la gestion du temps de développement.

Conclusion Générale

Pour réaliser notre Projet de Fin d’Etude (PFE) nous avons eu la chance d’accomplir un stage au sein d’AMA Business.

Tout au long de ce stage, notre travail a passé par plusieurs grandes étapes à savoir:

  • L’étude de l’existant, ces critiques et nos solutions
  • La conception du site à réaliser, dans cette étape nous avons choisi la méthode UML
  • La réalisation du site, nous avons passé à l’action en transformant ce que nous avons conçu en projet concret.
  • Enfin la rédaction de ce rapport

Ce stage nous a permis d’acquérir de nouvelles connaissances, notamment concernant:

  • La programmation Web.
  • Le développement sur architecture trois tiers.
  • L’administration des serveurs de base de données.
  • L’utilisation des outils de développement dans un projet complet.

Sur un autre plan, plus professionnel, ce stage nous a permis de découvrir l’intérêt du travail en groupe et les étapes de la planification du projet.

Ce projet nous a été largement bénéfique à plusieurs niveaux. D’une part, il nous a donné l’occasion de consolider les connaissances théoriques acquises durant les trois années d’études à l’ESCE et de les approfondir. Il nous a permis également de se familiariser avec la méthode UML et d’approfondir nos compétences en développement. D’autre part, il nous a permis une expérience et une intégration à la vie professionnelle en nous offrant les opportunités de se lancer dans la pratique.

Afin d’avoir une solution web complète et professionnel et qui répond au mieux aux besoins des internautes nous recommandons certaines actions:

  • Ajouter un logiciel de calcul qui permet aux internautes de déterminer le coût d’un covoiturage en fonction du nombre des voyageurs, de la distance et de la consommation moyenne du carburant.
  • Ajouter un programme de covoiturage par SMS
  • Réaliser des sites de covoiturage au bénéfice des grandes entreprises
  • Vente espaces publicitaires sur site Internet.
  • Organisation de covoiturage spécial évènements.

Writing Services

Essay Writing
Service

Find out how the very best essay writing service can help you accomplish more and achieve higher marks today.

Assignment Writing Service

From complicated assignments to tricky tasks, our experts can tackle virtually any question thrown at them.

Dissertation Writing Service

A dissertation (also known as a thesis or research project) is probably the most important piece of work for any student! From full dissertations to individual chapters, we’re on hand to support you.

Coursework Writing Service

Our expert qualified writers can help you get your coursework right first time, every time.

Dissertation Proposal Service

The first step to completing a dissertation is to create a proposal that talks about what you wish to do. Our experts can design suitable methodologies - perfect to help you get started with a dissertation.

Report Writing
Service

Reports for any audience. Perfectly structured, professionally written, and tailored to suit your exact requirements.

Essay Skeleton Answer Service

If you’re just looking for some help to get started on an essay, our outline service provides you with a perfect essay plan.

Marking & Proofreading Service

Not sure if your work is hitting the mark? Struggling to get feedback from your lecturer? Our premium marking service was created just for you - get the feedback you deserve now.

Exam Revision
Service

Exams can be one of the most stressful experiences you’ll ever have! Revision is key, and we’re here to help. With custom created revision notes and exam answers, you’ll never feel underprepared again.